Les piliers de la prière Convertir en PDF  | Version imprimable |

Au nom d'Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

La prière comporte des piliers, c'est-à-dire des actes obligatoires, et des actes recommandés (sounnah). Les piliers sont les actes de la prière indispensables à la validité de la prière. Quant aux actes surérogatoires, ce sont les actes pour lesquels il y a davantage de récompenses à les accomplir, mais les délaisser n'annule pas la prière. Nous, nous les accomplissons pour suivre l'exemple du Messager de Allah (salla l-Lahou ^alayhi wa sallam).

Les piliers de la prière :

Les piliers de la prière sont au nombre de dix-sept :

1 -   l'intention : elle a lieu dans le cœur. On fait l'intention de faire une prière obligatoire si c'est le cas et on désigne la prière si c'est une des cinq prières obligatoires.

2 -   le takbir de l'entrée en rituel : on dit de façon à pouvoir s'entendre « Allahou 'akbar », l'intention étant simultanée avec le takbir.

3 -   la position debout dans les prières obligatoires pour celui qui le peut : si on ne peut pas, on prie assis sinon, allongé sur le côté ; sinon, allongé sur le dos.

4 -   la récitation de la Fatihah : elle est obligatoire dans chaque rak^ah avec la basmalah et les quatorze lettres doublées. C'est un devoir de la lire sans faire de longue interruption et dans l'ordre, en articulant les lettres sur leurs points de prononciation tout en évitant toute erreur qui porte atteinte à la signification.

5 -   l'inclination : qui consiste à se courber de sorte que les paumes des mains puissent atteindre les genoux.

6 -   la quiétude dans ce pilier : le temps de pouvoir dire soubhana l-Lah. La quiétude, c'est l'immobilisation de chaque os à sa place, en une seule fois.

7 -   le redressement : qui consiste à se relever en position debout après l'inclination.

8 -   la quiétude dans ce pilier.

9 -   la prosternation par deux fois : elle a lieu en posant le front entier ou une partie du front, découvert sur l'emplacement de la prière en appuyant légèrement. On pose aussi une partie des genoux, de l'intérieur des mains et du dessous des orteils au contact de l'emplacement de la prière.

10-  la quiétude dans ce pilier.

11-  la position assise entre les deux prosternations.

12-  la quiétude dans ce pilier.

13-  la dernière position assise : c'est-à-dire pour le tachahhoud et ce qui le suit à savoir l'invocation en faveur du Prophète et le salam – le salut rituel final –.

14-    le dernier tachahhoud : on dit :

(At-tahiyyatou l-moubarakatou s-salawatou t-tayyibatou li l-Lah, as-salamou ^alayka 'ayyouha n-Nabiyyou wa rahmatou l-Lahi wa barakatouh, as-salamou ^alayna wa ^ala ^ibadi l-Lahi s-salihin, 'ach-hadou 'al-la 'ilaha 'il-la l-Lah wa 'ach-hadou 'anna Mouhammada r-raçoulou l-Lah) ce qui signifie : « Les salutations, les œuvres qui prospèrent dans le bien, les prières et les œuvres méritoires appartiennent à Allah, que le salut de tout mal te soit accordé, ô Prophète, ainsi que la miséricorde de Allah et Ses bénédictions, que le salut nous soit accordé, ainsi qu'aux esclaves de Allah vertueux, je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad est le messager de Allah ». C'est la version la plus complète mais il y en a une qui est minimale.

15-    l'invocation en faveur du Prophète : dont le minimum est : (Allahoumma salli ^ala Mouhammadce qui signifie : « Ô Allah, honore et élève davantage en degré Mouhammad ». La façon la plus complète est de réciter toute l'invocation 'Ibrahimiyyah.

16-    le salam : dont le minimum est : (as-salamou ^alaykoum) ce qui signifie : « que le salut soit sur vous ».

17- l'ordre : c'est-à-dire accomplir les piliers selon l'ordre dans lequel ils ont été cités. Celui qui anticipe un pilier gestuel par rapport à ce qui le suit, par exemple en se prosternant délibérément avant de s'incliner, sa prière est annulée.

Les actes recommandés de la prière : parmi eux :

  • 1 -   poser la main droite sur le poignet gauche, au dessus du nombril et en dessous de la poitrine.

  • 2 -   la récitation de l'invocation d'ouverture avant la récitation de la Fatihah dans la première rak^ah seulement.

  • 3 -   la récitation d'une sourate après la Fatihah dans les deux premières rak^ah.

  • 4 -   la parole (Allahou 'akbar) ce qui signifie : « Allah mérite plus de vénération et de glorification que tout autre », lorsqu'on se relève ou qu'on se baisse.

  • 5 -   la parole (Soubhana rabbiya l-^Adhim) ce qui signifie : « Mon Seigneur Qui est vénéré est exempt de toute imperfection », trois fois dans l'inclination.

  • 6 -   la parole (Sami^a l-Lahou liman hamidah) ce qui signifie : « Allah exauce celui qui Le loue », lorsqu'on se relève de l'inclination jusqu'à la position debout et la parole :  (Rabbana wa laka l-hamd) ce qui signifie : « notre Seigneur, à Toi la louange », une fois redressé debout.

  • 7 -   la parole  (Soubhana rabbiya l-'a^la) ce qui signifie : « Mon Seigneur Qui domine toute la création est exempt de toute imperfection », trois fois dans la prosternation.

  • 8 -   la parole  (Allahoumma ghfirli wa rhamni wa hdini wa ^afini wa rzouqni) ce qui signifie : « Ô Allah, pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi, préserve-moi et donne-moi ma subsistance », dans la position assise entre les deux prosternations.

  • 9 -   la récitation de l'invocation 'Ibrahimiyyah entièrement après le dernier tachahhoud.

  • 10-  l'ajout de  (wa rahmatou l-Lah) ce qui signifie : « et la miséricorde de Allah » après le salam, ainsi on dit :  (as-salamou ^alaykoum wa rahmatou l-Lahi wa barakatouh) ce qui signifie : « que le salut soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Allah et Ses bénédictions ».

  • 11-  le deuxième salam : se tourner à droite pour le premier et à gauche pour le second.

 

Sondage

Comment trouvez-vous le site As-salat ?
 

Qui est en ligne

(C) 2005 - 2017 As-salat

Le contenu du site As-salat est tiré du livre l'apprentissage de la prière
avec l'autorisation des éditions IQRA. Tout droit reservés (C) Editions IQRA.